Comment choisir

Pour bien choisir sa chaudière, voici une démarche simple, en trois étapes, pour vous permettre de déterminer la puissance dont vous avez besoin. Ce choix sera validé lors de la visite gratuite de votre technicien "TOP CHAUDIERE".

Etape 1 : Votre besoin en chauffage

La chaudière que vous choisirez doit avoir une puissance (exprimée en kW) au moins égale aux déperditions thermiques de votre logement.

  • Afin de simplifier votre recherche nous avons pré-sélectionné plusieurs chaudières, en fonction du type de votre logement à renseigner en 1ère page du site Top Chaudière.
  • Sinon vous pouvez estimer ces déperditions en comptant 100 W par m² (exemple : logement de 90m² = 90 x 100 = 9000 W = 9kW) et déterminer la puissance de la chaudière dont vous avez besoin.

Nous recommandons que cette chaudière soit équipée d’une “régulation” ou d’un thermostat. La “régulation” ou le thermostat, permet de satisfaire vos souhaits de confort mais aussi de faire des économies d’énergie. Plusieurs solutions existent, elles seront à définir lors de la visite du technicien “TOP CHAUDIERE”.

Etape 2 : Votre besoin en Eau Chaude Sanitaire (ECS)

Ce besoin dépend de la quantité d’ECS que vous consommez simultanément (exemple : 1 douche + 1 lavabo en même temps ou 1 douche + 1 baignoire + 1 lavabo en même temps).

  • Afin de simplifier votre recherche nous avons pré-sélectionné plusieurs chaudières, en fonction du type de votre consommation en ECS à renseigner en 1ere page de notre site.
  • Si vous connaissez plus précisément votre besoin en ECS, exprimé en litre/minute, vous retrouverez cette indication dans les fiches techniques des chaudières proposées dans notre catalogue.

 

Pour vous donner quelques repères:

Les chaudières sont regroupées en trois grandes familles caractérisées par leur capacité à produire beaucoup et rapidement, de l’eau chaude sanitaire :

  • les chaudières micro-accumulées. Selon leur technologie, elles permettent une production quasi instantanée d’ECS avec un débit standard.
  • les chaudières mini-accumulées. Une petite réserve d’eau sanitaire en maintenue chaude en permanence. Les performances sont très proches des chaudières micro-accumulées, mais avec une disponibilité d’ECS légèrement plus rapide.
  • les chaudières à accumulation. Un ballon de stockage de plusieurs litres met immédiatement à disposition une grande quantité d’eau chaude sanitaire. L’ECS est immédiatement disponible, dans de grandes quantités.

Etape 3 : Les technologies des chaudières

Il existe majoritairement deux technologies de chaudières, les chaudières “basse température” et les chaudières à “condensation”.

De ce choix dépend le type de conduit de fumées, l’évacuation des condensats, le choix de la régulation mais aussi la réglementation gaz applicable.

 

1- Les chaudières à condensation

– Présentation :

La combustion d’un gaz permet de chauffer l’eau de la chaudière (utilisée ensuite pour alimenter le réseau de chauffage ou celui de l’ECS). Les fumées de combustion sont refroidies (à la différence des chaudières “basse température”) de manière à condenser la vapeur d’eau contenue dans les fumées. Cette étape supplémentaire dégage une énergie récupérée dans la chaudière et améliore le rendement de manière substantielle.

Dans la plupart des logements, il est possible de transformer une installation “basse température” en installation à “condensation”, après quelques aménagements à déterminer lors de la visite technique.

– Avantages fiscaux :

TVA : 5.5% au lieu de 20%

Crédit d’impôt : 30% de la valeur TTC de la chaudière

Certificat d’Economie d’Energie (CEE) : oui

Fréquemment ces avantages fiscaux rendent le prix d’achat d’une chaudière à “condensation” très comparable à celui d’une chaudière “basse température”.

– Consommation :

Améliorée d’environ 30% à 40 % par rapport au chaudières d’ancienne technologie et 15% par rapport aux chaudières “basse température” – source ADEME.

– Fumisterie :

Conduit de fumée type “ventouse”, horizontale ou verticale, voir schéma ci-dessous.

– Evacuation des condensats

La technologie dite “condensation” produit (par conception) une importante quantité d’eau acide, jusqu’à plusieurs litres par jour, qu’il faut impérativement évacuer. Cette évacuation des “condensats” doit être vérifiée lors de la visite technique.

– Régulation

Thermostat/sonde à l’intérieur et/ou à l’extérieur du logement, programmable ou non, avec possibilité de pilotage à distance via une application sur smartphone, à voir selon fabricants.

– Type d’émetteurs de chaleur :

Radiateurs et planchers chauffants. Les chaudières à condensation sont particulièrement adaptées aux planchers chauffants ou radiateurs à grands volumes d’eau.

– Réglementation applicable

Beaucoup moins contraignante que pour une chaudière basse température, elle devra néanmoins être contrôlée lors de la visite technique.

 

2- Les chaudières Basse Température

– Présentation :

La combustion d’un gaz permet de chauffer l’eau de la chaudière (utilisée ensuite pour alimenter le réseau de chauffage ou celui de l’ECS). Les fumées de combustion sont directement évacuées par tirage naturel dans un conduit de fumées ou par un système de ventilation mécanique contrôle (VMC GAZ).

Ces chaudières sont “basse température” grâce à l’ajustement permanent de la puissance de flamme, au besoin de puissance.

– Avantages fiscaux :

TVA : 10% au lieu de 20%

Crédit d’impôt : non

Certificat d’Economie d’Energie (CEE) : non

– Consommation :

Améliorée d’environ 15% par rapport au chaudières d’ancienne technologie – source ADEME.

– Fumisterie :

Conduit de fumée à tirage naturel traditionnel (gainé ou non, collectif ou individuel) ou système de ventilation mécanique contrôlé (VMC GAZ)

– Régulation

Thermostat programmable ou non, avec possibilité de pilotage à distance via une application sur smartphone.

– Type d’émetteurs de chaleur :

Radiateurs uniquement. Pour les planchers chauffants, il est obligatoire d’ajouter un système complémentaire. A voir lors de la visite technique.

– Réglementation applicable

Ventilation spécifique du logement, conformité du conduit de fumée… A voir lors de la visite technique.

GRATUIT ET SANS OBLIGATION

Nos techniciens chauffagistes sont à votre disposition pour un diagnostique de votre installation et pour vous recommander la solution idéale

Contact